Les rondes veulent plus de formes dans les médias

Moins de régimes et de mannequins taille XXS, mais plus de femmes pulpeuses à l’écran : c’est ce que réclament les femmes rondes pour en finir avec leurs complexes, d’après un sondage réalisé par le magazine spécialisé ma-grande-taille.com publié ce jeudi.

Alors que les campagnes anti-complexes de Dove et « I’m No Angel » de Lane Bryant contre les diktats de la minceur et de la beauté font sensation sur la toile, un sondage montre que les rondes affirment le besoin de voir des femmes qui leur ressemblent dans les médias.

Peu d’intérêt pour les régimes

Une écrasante majorité de répondantes à l’enquête (81 %) considèrent les régimes comme inutiles. Des chiffres qui ne surprennent pas, si l’on considère que près de la moitié des femmes interrogées ont déjà plus de cinq régimes ratés à leur actif.

La quasi-totalité des sondées déclare ainsi ne plus croire aux publicités, considérées comme de fausses promesses relayées dans les médias pour les rendre plus minces.

Les participantes affirment que les raisons qui les ont poussées à entamer un régime étaient pour pouvoir s’habiller comme elles le souhaitent, pour leur santé et parce qu’elles ne se plaisent pas dans leur corps.

La difficile épreuve du bikini

Alors que l’été approche à grands pas, les filles interrogées avouent que se mettre en maillot de bain est une épreuve pénible, voire même impossible. En cause ? Le regard des autres, qui mène indéniablement aux complexes.

Heureusement, près des deux tiers des répondantes déclarent ne pas s’interdire de profiter de la plage ou de la piscine à cause de leurs rondeurs.

Les formes pulpeuses et harmonieuses semblent s’imposer de plus en plus dans les médias, au moment où le culte du maigre trop longtemps au pouvoir, devient dépassé.

Sur le même sujet
Politique