Un nouveau «patron» mercredi pour la composante médicale de l’armée, le général Neirinkx

Temps de lecture: 1 min

La composante médicale de l’armée, la troisième en taille, des quatre que comptent les forces armées belges, aura mercredi un nouveau commandant, en la personne du médecin général de brigade Pierre Neirinkx, l’ancien «patron» de l’Hôpital militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-over-Heembeek, a-t-on appris samedi de sources militaires.

Cet officier succédera, au cours d’une cérémonie militaire organisée à Peutie (Vilvorde), au général-major - lui aussi médecin - Geert Laire, lequel doit devenir le chef de la section «Well Being» ("Bien-être) de l’état-major de la Défense.

Le général Laire dirigeait la composante médicale - soit 1.766 personnes en vertu de la dernière réforme de l’armée en date, le «plan de finalisation de la transformation» présenté en 2009 par l’ex-ministre de la Défense, Pieter De Crem - depuis 2009. A la tête de la section «Well Being», il succède à une pharmacienne, le général-major Danielle Levillez - la première femme à avoir jamais endossé ce grade au sein de l’armée belge - qui s’apprête à partir à la retraite le 1er juillet prochain.

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=gpmalnio )

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une