Accueil

Centre piétonnier à Bruxelles: Touring prédit un «trafic chaotique»

Le nouveau plan de circulation – qui suscite déjà de grandes réserves – entrera en vigueur le 29 juin.

Temps de lecture: 2 min

L’organisation de défense des automobilistes Touring et BECI, la Chambre de Commerce de Bruxelles, ont prédit lundi l’émergence d’un « trafic chaotique », que provoquera selon elles le nouveau plan de circulation de la Ville de Bruxelles, le contexte de la mise en piétonnier des boulevards du centre, et d’autres voiries, à partir du 29 juin prochain.

Absence de coordination

Disant soutenir le principe qui vise à rendre la ville plus habitable, BECI et Touring estiment que le projet risque de se solder par un échec en raison de l’absence de coordination entre la Ville et la Région bruxelloise, principalement parce que les rues environnantes et la petite ceinture ne sont pas aménagées de manière optimale pour pouvoir absorber l’ensemble du trafic qui sera interdit dans le centre.

Pour les deux organisations, « il est utopique de penser que les véhicules disparaîtront si on condamne les rues. Un projet de cette importance mérite une meilleure coordination. »

Touring et BECI ont l’impression qu’en termes de solutions de rechange pour les conducteurs, peu d’avancées concrètes sont réalisées sur le terrain et que faute de cela, la situation continue de se dégrader.

>>> Lire aussi : Les premiers détails du centre piétonnier (carte)

Étendre le réseau de métro : une nécessité

Pour elles, une extension sérieuse du réseau de métro est ainsi absolument nécessaire pour pouvoir, comme Paris ou Londres, bénéficier d’un meilleur équilibre entre les transports en commun et l’utilisation de la voiture. De son côté, le conseiller communal N-VA Joan Van den Driessche a répété son opposition au projet en grande partie pour les mêmes raisons.

«  Moins de trafic automobile dans le Pentagone constitue une toute bonne idée mais la manière dont c’est mis en place par les autorités communales et dont c’est organisé par la Région mènera à de nombreux grincements de dents chez les habitants, les commerçants, les navetteurs, les visiteurs et les employeurs, au cours de prochaines années », a-t-il dit.

>>> Lire aussi : Piétonnier à Bruxelles : la contestation au projet n’est pas tendre

Légende de la carte ci-dessous

Mauve clair  : zone piétonne existante.

Orange  : zone piétonne projetée à partir du 29 juin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une