Assad dit avoir «invité» en Syrie le Hezbollah, mais pas les Iraniens

Temps de lecture: 1 min

Le président syrien Bachar al-Assad a affirmé avoir « invité » dans son pays le mouvement chiite libanais Hezbollah, mais démenti que des troupes iraniennes combattaient sur le sol syrien, lors d’un entretien à la chaîne télévisée France 2 diffusé lundi.

Interrogé sur le soutien stratégique de l’Iran et du Hezbollah dans le conflit en Syrie en proie à une rébellion armée et à des djihadistes, Bachar al-Assad répond que « nul pays n’a le droit d’intervenir sans y être invité. Nous avons invité Hezbollah, mais pas les Iraniens. Il n’y a pas de troupes iraniennes en Syrie et ils n’ont envoyé aucune force ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une