Un Palestinien tué par des juifs inscrit sur le mur des victimes d’attentats en Israël

Temps de lecture: 1 min

Le ministère israélien de la Défense a inscrit mardi le nom du jeune Mohammed Abou Khdeir, brûlé vif par des juifs, sur le mur officiel des « victimes d’actes terroristes » à l’occasion de la journée du Souvenir pour les soldats tués et les victimes d’attentats.

Trois juifs extrémistes avaient avoué avoir assassiné le Palestinien de 16 ans pour venger l’enlèvement et le meurtre de trois jeunes Israéliens près d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, attribués par Israël au Hamas.

« Ce que j’attends d’Israël, c’est que justice soit rendue et que les assassins de mon fils soient condamnés à la prison à vie », a-t-il ajouté, alors que trois personnes ont été reconnues coupables et que leur procès est toujours en cours devant un tribunal de Jérusalem.

Le nom du jeune homme avait déjà été ajouté à la liste officielle des victimes d’attentats terroristes en juillet.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une