La Turquie appelle à l’aide pour freiner le passage d’étrangers vers la Syrie

Temps de lecture: 1 min

La Turquie a révélé mardi qu’elle avait placé sur sa liste d’interdiction d’entrée sur son territoire 12.800 personnes soupçonnées de vouloir se rendre en Syrie et en Irak, et réclamé de l’aide pour endiguer le flot d’étrangers qui la traversent pour rejoindre les jihadistes.

La Turquie, qui fait partie de l’Otan, partage des frontières avec la Syrie, l’Irak et l’Iran et sa position en fait un « partenaire essentiel » dans la lutte des États-Unis contre le groupe État islamique (EI), selon M. Kerry.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une