Le service travaux centralisé à Rocourt

La vareuse sang et marine, accrochée à la clôture militaire, donne le ton. C’est au sein de l’ancienne caserne Leman que seront construits prochainement le nouveau stade et l’école des jeunes du RFC liégeois, en lieu et place d’entrepôts militaires désaffectés. Si les joueurs de football se font encore attendre, les ouvriers communaux arrivent petit à petit. Dans ce vaste ensemble de 14 ha, la Ville est en train de relocaliser toute une série de services communaux dont les plus importants sont les services transversaux de maintenance de l’espace public. Un site qui accueille également la banque alimentaire, les archives de la Ville ou encore, bientôt, les serveurs informatiques logés dans un ancien bunker. Pour rappel, la Ville avait racheté la caserne à la Défense pour 4,4 millions d’euros.

Dans les halls les plus récents prennent place les services d’épandage, de signalisation, d’entretien des égouts ou encore de lutte contre les graffitis. « Nous allons également installer la station de lavage pour tous les véhicules de la Ville ainsi que les services d’entretien et de maintenance du charroi automobile. Le but est de centraliser et faire des synergies entre services qui, pour l‘instant, sont éclatés aux quatre coins de la Ville », explique Roland Léonard, l’échevin des travaux. La Ville vient ainsi d’investir 500.000 euros dans l’aménagement des locaux qui devraient accueillir 200 agents communaux.

À terme, l’ensemble des services communaux seront logés sur un nombre restreint de sites. Les services de maintenance de l’espace public (travaux, environnement, propreté) sont répartis sur trois sites principaux : la rue de Namur pour la division Sud, la rue de l’Enseignement pour la division du centre et la caserne Leman pour la division Nord. La Ville garde une série de petits bâtiments pour les balayeurs de rue et le service propreté de proximité. Enfin, les services transversaux sont concentrés, comme on l’a dit, à Rocourt.

Une série de bâtiments vont donc être réaffectés ou revendus : Trou Louette, Morinval, les Aguesses, la rue des Marets à Wandre, rue de Sclessin aux Guillemins ou boulevard Jean De Wilde à Ste-Walburge.