Les F16 belges ont détruit 107 cibles de l’État islamique

Les avions de combats belges interviennent en Irak au sein de la coalition dirigée par les États-Unis.

Temps de lecture: 2 min

Les F16 belges (avions de combats) engagés dans la lutte contre le groupe terroriste État islamique (EI) ont neutralisé 107 cibles au sol en 600 sorties – 300 missions menées à deux avions – en Irak en six mois, a annoncé vendredi un haut responsable militaire.

Un petit groupe d’instructeurs belges poursuit la formation de troupes terrestres irakiennes.

La Belgique prend ainsi à son compte 5 % des missions aériennes menées par la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis en Irak et en Syrie, même si les avions belges, opérant depuis la Jordanie voisine, n’interviennent qu’en Irak.

Les cibles neutralisées à la demande de l’armée irakienne

Nos avions ont neutralisé « 107 objectifs au sol, à la demande de l’armée irakienne ou des peshmerga » (les forces kurdes du nord de l’Irak), a indiqué le commandant de la composante Air de l’armée, le général-major Frederik Vansina, au cours d’un point de presse à Bruxelles, images à l’appui.

« Sans causer de dégâts collatéraux », a-t-il assuré.

Son homologue de la composante Terre, le général-major Jean-Paul Deconinck, a pour sa part décrit les tâches effectuées par le petit détachement – une trentaine de militaires – déployés sur un site « hautement sécurisé » proche de l’aéroport international de Bagdad pour contribuer à la formation de soldats irakiens qui seront ensuite engagés dans des opérations contre Daesh (l’acronyme arabe de l’État islamique).

>>> A lire : La vidéo de la première attaque des F16 belges en Irak

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une