Bruxelles: la sécurité de tous les sommets européens ne sera pas assurée

Yvan Mayeur, bourgmestre de la Ville de Bruxelles, ne garantit pas la sécurité des sommets européens, faute de moyens du fédéral.

Temps de lecture: 2 min

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS), ne garantit pas que la sécurité de l’ensemble des sommets européens puisse être assurée cette année par la zone de police de Bruxelles-Ixelles, faute de moyens en provenance du fédéral pour ce faire, a-t-il affirmé mardi sur le plateau de l’émission « L’interview », de la chaîne de télévision régionale Télé Bruxelles.

Comme il l’avait fait à l’égard de Joëlle Milquet sous le gouvernement Di Rupo, M. Mayeur avait demandé, au début de l’année, au ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) d’accorder une augmentation de la dotation fédérale spéciale réservée à la sécurité des sommets européens.

16 millions en plus

M. Mayeur a évoqué un montant de 16 millions au-delà de la dotation actuelle de 47 millions pour faire face à l’augmentation à la fois du nombre de sommets européens (16 par an, au lieu de 4 au commencement du financement) et à celle du nombre de délégations (29 États, au lieu de 15).

Selon lui, alors que le ministre de l’Intérieur avait fait montre de compréhension face à cette demande, lors de contacts entre les deux hommes au début de l’année, le fédéral a finalement décidé de diminuer le montant actuel d’un million d’euros.

« J’ai besoin de moyens supplémentaires »

«  Index ou pas, j’ai besoin de moyens supplémentaires parce que les hommes sont épuisés et qu’il y a des heures de prestation de travail dépassant tout entendement. Il n’est pas question de diminuer le travail de police de proximité… Je continuerai à le dire même si le ministre est un PS », a ajouté M. Mayeur, laissant entendre que les prestations de sécurisation des sommets européens pourraient ne pas être toutes assurées par la zone de police d’ici la fin de l’année.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une