Jean-Paul Gaultier habille Manneken-Pis pour les 20 ans de la Pride

En marge des 20 ans de la Pride à Bruxelles, le couturier français Jean-Paul Gaultier a habillé jeudi soir, à 21H00, le Manneken-Pis d’un costume haute couture lors de la mini Pride. Plus de 250 personnes, selon le décompte de la police, ont participé à cette parade donnant le coup d’envoi aux festivités qui se dérouleront jusqu’au 17 mai prochain.

Près de 1.000 costumes

Il s’agit du 929ème costume de Manneken-Pis. Pour l’occasion, Jean-Paul Gaultier l’a dessiné rayé avec un kilt et un casque à cornes pour souligner l’air rebelle du ketje de Bruxelles qui pisse dans ses rues : «  C’était très amusant et je pense déjà au prochain… Le Manneken-Pis a un esprit de dérision, d’ironie et d’humour qui est incroyable pour un monument national. Paris est très snob et il y a à Bruxelles une simplicité dans les rapports qui est assez unique », a affirmé le couturier.

L’enfant terrible de la mode avait vu le Manneken-Pis – plus grand dans ses souvenirs qu’il ne l’est – à l’âge de six ou huit ans, lors d’une visite à l’un de ses cousins.

Bruxelles arc-en-ciel

Le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) a ouvert la cérémonie à 19H30 à l’hôtel de Ville de Bruxelles en soulignant que «  les valeurs de tolérance, d’échange et d’ouverture d’esprit, véhiculées par la Pride sont chères à notre Ville qui, cette année encore, hissera haut et fort le drapeau arc-en-ciel ».

Chille Deman, président de la Pride et co-fondateur de la première parade, a rappelé que «  les premières années, la Ville ne nous recevait pas. Cela a changé avec l’arrivée du bourgmestre (PS) Freddy Thielemans. Un premier costume pour la Pride a été offert à la Ville à cette occasion et c’est celui-ci qui a été utilisé ces quinze dernières années ».

L’échevine de la Culture Karine Lalieux (PS) a félicité l’ouverture des lieux bruxellois – notamment le théâtre de la Monnaie ou la salle de concerts de l’Ancienne Belgique – qui traduit leur engagement par des collaborations. Le festival célébrera sa fête de clôture rue Orts, en même temps que la fête pour les 20 ans du Kunstenfestivaldesarts et les 50 ans du Beursschouwburg.