Le yoga a la cote chez les enfants

Déjà très tendance aux États-Unis, la pratique du yoga chez les enfants s’installe doucement mais sûrement en Europe et pourrait s’avérer utile pour calmer les élèves qui affichent un trop-plein d’énergie.

Une pratique réputée pour favoriser l’activité physique en donnant un corps souple, mais aussi un esprit équilibré. Il renforce la confiance en soi, améliore la concentration tout en développant la créativité et le mieux-être. Outre-Atlantique, de véritables pauses yoga sont même instaurées dans certaines écoles pour apprendre aux plus jeunes à se détendre et relâcher les tensions musculaires et nerveuses.

Mille et une méthodes pour se familiariser au yoga

Parmi les événements d’envergure dédiés à la discipline, nombreux sont ceux qui permettent aux bambins de s’essayer à cette pratique. Le 3HO Europe en fait partie, Festival européen de yoga qui se tiendra du 5 au 13 août en Sologne et prévoit des camps pour enfants et adolescents avec au programme 3 jours de « Tantra blanc ».

Symbole de l’essor de la discipline chez les plus jeunes, l’OM Yoga Show de Londres et Manchester, qui aura lieu du 15 au 17 mai prochain, propose des espaces de yoga pour enfants dénommés « Relax kids » avec démonstrations et cours gratuits pour tous les âges.

Du côté des livres aussi, le yoga pour les plus jeunes a le vent en poupe. « Yogito, un yoga pour l’enfant », de Martine Giammarinaro et Dominique Lamure aux éditions Broché, devrait paraître le 21 mai. Les éditions Piktos surfent également sur ce courant des enfants zen et avaient publié en avril « Méditation pour les enfants », de Bernard Baudoin.

De nombreuses firmes américaines s’y intéressent depuis longtemps comme The Yogakids Universe, basée dans le Michigan, pionnière en la matière. Elle fournit des outils éducatifs pour former les professeurs à l’apprentissage du yoga et conçoit de nombreux supports (CD, DVD, jeux et vêtements).

En Belgique aussi, la vague du baby yoga déferle depuis plusieurs années. On ne compte plus les ateliers découverte, stages, cours de yoga pour enfants et parents-enfants. Dès 3 ans, les plus petits peuvent s’initier en apprenant les différentes postures ou en s’exerçant à de courts exercices de respiration et en utilisant la musique, le jeu ou la lecture car la discipline doit rester ludique.

Le yoga à l’école

Cette pratique est même expérimentée dans plusieurs écoles et collèges, où elle a fait ses preuves sur l’anxiété ou l’inattention des élèves en difficulté.

Au même titre que la sophrologie et la méditation, la discipline est aussi utilisée comme thérapie. Le yoga est connu pour soigner les migraines de l’enfant, en complément de techniques de relaxation et de sophrologie, favoriser le sommeil et lutter contre les insomnies.

Il contribue aussi à améliorer le bien-être dans le cadre de thérapies comportementales chez l’enfant atteint de troubles mentaux. Il est parfois utilisé dans le cadre du dispositif ULIS (Unité localisée d’inclusion scolaire) pour travailler avec des enfants ayant un handicap léger.

Une méthode nouvelle et encore au stade expérimental, mais qui pourrait bien se définir comme une solution douce à certains problèmes que l’enfant peut rencontrer.