Karine Lalieux (PS): «Impossible d’arrêter le nucléaire en 2025»

Le direct sur votre mobile

Avant même qu’ils aient commencé, les débats en commission Economie autour de la prolongation des réacteurs nucléaires de Doel 1 et 2 s’annoncent tendus (le projet de loi doit être voté en fin de séance). Ce mardi, la ministre de l’Energie, Marie-Christine Marghem, défendra en effet son texte de loi repoussant la date de fermeture des deux réacteurs anversois à 2025, soit une prolongation de leur durée de vie de 10ans.

Un projet sur lequel l’opposition se montre particulièrement sévère depuis quelques mois. Ce lundi encore, les verts organisaient une conférence de presse proposant des alternatives. Le CDH nous faisait savoir que la ministre n’avait jamais répondu à leur demande d’obtention de documents. Quant à la députée PS Karine Lalieux (ici en interview), elle reproche à la ministre de cacher ses véritables intentions.

Les débats pourraient durer plusieurs jours. La députée Karine Lalieux (PS) reproche à la ministre de cacher ses véritables intentions : « Je ne crois pas qu’en 2025, nous pourrons arrêter le nucléaire définitivement. Non seulement, Marie-Christine Marghem prolonge le nucléaire pour le court et le moyen termes, mais elle entraîne toute la société belge pour du nucléaire à très long terme. »

>>> Retrouver l’intégralité de l’entretien en version numérique.