Pas de répit dans le massacre des rhinocéros en Afrique du Sud

Temps de lecture: 1 min

Le rythme du massacre des rhinocéros s’est encore accéléré en Afrique du Sud, avec 393 animaux tués par des braconniers sur les quatre premiers mois de l’année, une progression de près de 18% en un an, a indiqué la ministre de l’Environnement.

Le célèbre parc national Kruger, à la frontière avec le Mozambique (nord-est), reste le plus touché avec 290 animaux abattus, contre 212 un an plus tôt, a-t-elle précisé lors d’une conférence de presse.

Cette progression du braconnage malgré l’intervention de l’armée est d’autant plus inquiétante que l’on approche du moment où la mortalité va être supérieure aux naissances parmi les quelque 20.700 rhinos sud-africains, qui constituent environ 80% de la population mondiale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une