Playoffs: Liège peut être fière de sa saison

Alost a éliminé Liège en quarts de finale 88-69.

Temps de lecture: 2 min

Alost et Liège s’affrontaient pour la septième fois cette saison, chaque équipe l’ayant emporté à trois reprises et les six confrontations s’étaient soldées par un écart de maximum quatre unités (dont trois après prolongations) et à l’average Alost menait pour le fun 534 à 532 !

Et cette demi-finale de playoffs a tourné court. Alost plus pressant, plus précis, plus vif, plus mobile, plus intransigeant en défense, a donné la leçon : 25-15 et 51-30 au repos avec un 9 sur 15 à 3 points qui en disait long sur la précision flandrienne. Clarke imposait sa vista, Lodwick son adresse et Johnson son efficacité. La suite ne fut qu’un long cavalier seul du club local.

Eliminé par Liège en demi-finale de la Coupe de Belgique, Alost, avec il est vrai un budget trois fois supérieur, prenait sa revanche au même stade de la compétition, les playoffs en l’occurrence. « Ce que je fais demain… je cherche des joueurs, lâchait le coach Fulvio Bastianini. L’argent ne sera pas notre principal atout mais peut-être la tête sympathique du coach… Nous ne jouons pas la coupe d’Europe et c’est aussi un autre handicap dans le recrutement mais beaucoup d’agents conseillent à leurs joueurs rookie de venir dans un club comme le nôtre pour progresser. Nous n’avions pas de tueur, surtout en défense, c’est ce qu’il nous faut mais quand je regarde la saison on s’est vraiment bien comporté avec des réussites comme Anderson et Fields ou un Penninck auquel peu de personne croyait et qui restera chez nous. Notre plus grand nombre de victoires que de défaites est le signe d’une belle saison par rapport à nos moyens. »

Le directeur de Liège, Laurent Costantiello, confirmait : «  Si je ne vois que ce match, on est déçu mais la saison fut bonne. Vous savez quand je vois que le pourcentage au shoot de notre adversaire se répète ainsi, ce n’est plus de la chance. Alost est un cran au-dessus. Sans Tofi, Alost a joué plus rapidement, ce qui ne nous arrangeait pas. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une