Voici les futurs parkings de dissuasion à Bruxelles (carte interactive)

Afin de réduire le trafic dense et la pollution, le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A), a présenté un projet visant à agrandir ou créer des parkings de transit. Cette mesure vise à inciter les conducteurs à utiliser les transports en commun au lieu de rentrer dans la capitale. Ces parkings dits de « dissuasion » seront tous connectés au réseau de transports en commun (RER, métro, tram et bus).

Sept parkings réadaptés et cinq nouveaux

Sept parkings sont déjà accessibles. Gratuits pour la plupart, ils deviendront payants. Certains parkings seront adaptés dans le but d’augmenter leur capacité d’accueil.

– Céria : 200 places actuellement auxquelles s’ajouteront 1.000 places. Total : 1.200 places

– Stalle : 340 places auxquelles s’ajouteront 740 places. Total : 1.100 places

– Crainhem : 200 places auxquelles s’ajouteront 1.000 places. Total : 1.200 places.

– Parking C au Heysel : 3.000 places seront construites. Il sera relié à la ligne de métro 6, qui sera prolongée.

– Gare de Berchem Sainte-Agathe : 500 places seront construites. Il sera relié au futur RER.

Delta (350 places), Hermann-Debroux (200), Roodebeek (189) et Érasme (100) se mueront eux aussi en parkings de dissuasion.

Les propriétaires d’une voiture pourront également se garer du côté de la gare de Bordet, ainsi que sur le terre-plein de l’autoroute A12 en provenance d’Anvers, proche du terminus du tram Esplanade. La Région étudie également la possibilité d’utiliser le parking visiteurs de l’Universitaire Ziekenhuis Brussel, à Jette.

Voir les parkings sur notre carte ci-dessous (cliquez ici si vous êtes sur mobile).

Légende : en rouge, les nouveaux parkings ; en jaune, ceux qui seront adaptés.