«Ugly Belgian Houses», le livre et le site qui compilent les audaces architecturales en Belgique

L’architecte anversois Renaat Braem, qui avait été l’élève de Le Corbusier, égratignait la Belgique comme étant « le pays le plus laid du monde ».

Un avis sans appel, que nuance l’artiste allemand David Helbich, auteur d’une page Facebook et d’un livre « Belgian Solutions », dans une série de documentaires sur l’architecture belge diffusés en mai sur Canvas  : « La question n’est pas de savoir si Bruxelles a une identité, c’est une mosaïques d’identités »...

Pourtant, force est de constater que le pays est à l’avenant de la capitale, où l’architecture frise parfois le mauvais goût, voire le très mauvais goût ou l’absurde bien de chez nous. Un simple coup d’oeil au Tumblr du blogueur flamand Hannes Coudenys suffit à nous en convaincre : en Belgique, le laid tient le haut du pavé. Et comme le Belge a une brique dans le ventre, les rues sont bordées d’édifices vilains ou surprenants.

Suivant le même chemin que David Helbich à la recherche de l’improbable dans nos rues, Hannes Coudenys a parcouru notre plat royaume à la recherche des maisons les plus laides ou surréalistes, qu’il a photographiées sans relâche pendant 4 ans pour les publier dans son Tumblr et sur son compte Instagram.

Son travail vient d’être repris dans un livre (vendu depuis ce mercredi dans le prestigieux concept store parisien Colette), intitulé «Ugly Belgian Houses - Don’t try this at home».

Hannes Coudenys n’est pas photographe de profession. Il explique le point de départ de sa démarche au site Deezen Magazine  : « Ma propre maison est moche. Ma femme et moi étions très jeunes tandis que nous cherchions une maison. Nous avons donc acheté une demi-maison, que nous avons rénovée. C’est une vilaine mais pratique maison typique des années 60 (...). En 2011, j’ai commencé mon blog Ugly Belgian Houses. Mon tout premier post (une photo d’un désastre architectural local) m’a fait réaliser que je n’étais pas le seul à considérer que la Belgique est un pays affreux, du moins d’un point de vue architectural. Les commentaires ont aussitôt afflué, ainsi que le nombre de « likes ». Ugly Belgian Houses était né. »

Le site compte plus de 250 pages et autant de maisons dont la localisation n’est jamais spécifiée. Il est pourtant arrivé que des architectes ou des propriétaires mécontents de cette publicité fassent retirer leur maison du site. Dommage, ça pourrait servir le tourisme en Belgique, à l’image des safaris dans la région de Charleroi... Il serait pourtant faux de croire que ces horreurs architecturales et bricolages urbains se cantonnent à une seule région ou communauté du pays. La preuve en images.

Sur le même sujet
ArchitectureBelgique