Sexe et violences à l’école: une centaine d’enfants exclus l’an dernier (PRESS)

En 2014, une centaine d’élèves ont été exclus des écoles de Wallonie et de Bruxelles à la suite de violences sexuelles. Cent élèves, cela fait près de trois exclusions par semaine, rapportent les journaux de Sudpresse vendredi. Les acteurs de l’enseignement ne notent pas d’aggravation de la situation au cours des années, smême si les chiffres semblent pourtant évoluer à la hausse. Il y a deux ans, on comptabilisait 70 élèves sanctionnés pour de tels faits, soit 2% des 3.500 exclus ou refusés à la réinscription. L’année dernière, les statistiques officielles ont bloqué le curseur sur 2,5% des 3.800 élèves frappés par ces sanctions. Là, on frôlait les 100 élèves.