Mariage homosexuel en Irlande: les opposants concèdent leur défaite

Un référendum avait lieu ce vendredi concernant une modification de la Constitution pour autoriser - ou non - le mariage homosexuel.

Temps de lecture: 2 min

L’un des principaux responsables de la campagne du non au mariage homosexuel en Irlande a concédé samedi la défaite de son camp après le référendum historique sur la légalisation de ces unions organisé la veille dans le pays.

« Une victoire pour le camp du oui »

«C’est une claire victoire pour le camp du oui» au mariage homosexuel, a déclaré à la télévision irlandaise RTE David Quinn, directeur de l’Institut Iona, un groupe défendant les intérêts de la communauté catholique, alors que les opérations de dépouillement étaient en cours dans la matinée.

Selon ce responsable, le oui aurait remporté environ deux bulletins sur trois, «d’après les premiers décomptes».

«C’est objectivement une victoire impressionnante pour le oui», a ajouté M. Quinn, adressant ses «félicitations» aux partisans du mariage homosexuel.

Une consultation historique

Vendredi, plus de 3,2 millions d’Irlandais ont été appelés à se prononcer sur une modification de la Constitution proposant d’autoriser «le mariage entre deux personnes, sans distinction de sexe».

Le résultat final du référendum devait être connu dans l’après-midi.

Cette consultation historique, 22 ans après la dépénalisation de l’homosexualité en Irlande, a donné lieu à des débats passionnés au cours des dernières semaines, reflétant les interrogations de la société irlandaise face au conservatisme de l’Eglise catholique, opposée au mariage homosexuel.

Dix-huit pays, dont treize en Europe, ont légalisé le mariage entre personnes de même sexe, mais à chaque fois par voie parlementaire.

>>> Voir notre carte interactive

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une