S'identifier S'abonner

Près de 1000 personnes à la manifestation belgo-turque à Bruxelles (photos)

Les principales associations de la communauté turque de Belgique ont protesté ce samedi à la Gare du Nord contre les polémiques sur le génocide arménien.

Par Thomas Casavecchia , Lorraine Kihl et BELGA

Temps de lecture: 2 min

Au moins 1500 personnes selon les organisateurs (entre 950 et 1000 d’après la police) sont venues manifester à la Gare du Nord (Schaerbeek), pour exprimer leur soutien à la Turquie et leur mécontentement face à la reconnaissance du génocide arménien par le parlement belge. En outre, ils réclament le retrait des stèles commémoratives de Jette et d’Etterbeek, installées en hommage aux victimes araméennes.

Si les organisateurs s’attendaient à accueillir plus de monde, le nombre de protestataires est toutefois supérieur à ce qu’envisageait le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt.

Par ailleurs, plusieurs personnes ont été mobilisées afin d’éviter toute forme de provocation. Comme sur cette image, où le service de sécurité a obligé un manifestant à remballer sa banderole qui dénonçait les massacres de 1915 commis par les Arméniens envers les Turcs.

« Les Turcs ne sont pas des bourreaux »

« Nous dénonçons une décision unilatérale de la part de nombreux pays européens, explique Yasar Tumbas, porte-parole de la plate-forme organisatrice. Personne n’entend ce que les Turcs ont à dire. Les Turcs ne sont pas des bourreaux. »

La manifestation s’est tout de même déroulée sans encombre. Musique turque moderne très forte, l’ambiance était quasi familiale, avec de nombreux enfants présents.

Une manifestation « tolérée »

Bernard Clerfayt avait décidé il y a quelques jours « de ne pas autoriser mais de tolérer le rassemblement ».

C’est-à-dire ? « L’autorisation sollicitée auprès d’un bourgmestre pour organiser une manifestation n’entraîne pas son adhésion aux mots d’ordre de la manifestation. Le seul champ de sa décision relève du maintien de l’ordre public, puisque l’article 26 de la Constitution garantit le droit d’expression (même d’opinions détestables). En l’occurrence ici, je n’autorise pas cette manifestation. Mais je n’ai pas d’arguments relatifs au maintien de l’ordre m’autorisant à l’interdire », a-t-il commenté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP