L’armée nigériane tue des dizaines d’islamistes de Boko Haram et libère 20 otages

L’opération a eu lieu dans un fief des insurgés au nord-est du pays.

Temps de lecture: 1 min

L’armée nigériane affirme samedi avoir tué des dizaines d’islamistes du groupe armé Boko Haram et libéré 20 otages lors d’une opération dans un fief des insurgés, la forêt de Sambisa, située dans le nord-est du Nigeria.

« Bien que nous ayons été continuellement confrontés à un grand nombre de mines qui jonchent encore la forêt de Sambisa, les soldats sont allés de l’avant (...) pendant que des dizaines de terroristes périssaient dans l’attaque de leurs bases vendredi », annoncé samedi un communiqué du ministère de la Défense. « Un total de 20 femmes et enfants ont été secourus à la fin de l’opération de vendredi », ajoute le communiqué.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une