Giro : Contador reprend le maillot rose

Le Bélarusse Vasil Kiryienka (Sky) a remporté la 14e étape, un contre-la-montre de 59,4 kilomètres.

Temps de lecture: 2 min

Sous une météo capricieuse, l’Espagnol Alberto Contador (Tinkoff) a repris les commandes du Giro, samedi, à Valdobbiadene, après la 14e étape, un contre-la-montre de 59,4 kilomètres gagné par le Bélarusse Vasil Kiryienka (Sky).

Contador, troisième de l’étape, a distancé l’Italien Fabio Aru, porteur du maillot rose depuis la veille, de près de trois minutes. Le Madrilène, qui est âgé de 32 ans, a réussi un coup de maître dans ce maxi-chrono, le plus long depuis 2009 dans le Giro.

Au classement général provisoire, Contador précède désormais Aru de 2 min 28 sec, avant l’entrée en haute montagne. Notre compatriote Jurgen Van den Broeck (Lotto-Soudal), 7e de l'épreuve du jour à 1 minute 25 sec de Kiryienka, se repositionne à la 5e place du classement général. Il pointe à 4 minutes 17 de Contador.

Richie Porte sur le déclin

Les conditions météo changeantes, en raison de la pluie tombant avec plus ou moins de force et du vent, ont pénalisé les derniers coureurs, les hommes du classement général, sur le parcours plat dans sa partie initiale, escarpé dans sa seconde moitié.

Richie Porte a sombré dans un exercice qui l’avantageait en théorie. Le champion d’Australie du contre-la-montre a terminé à 4 min 20 sec de Kiryienka.

Le Colombien Rigoberto Uran, vainqueur du contre-la-montre du Giro l’an passé, a cédé pour sa part plus de deux minutes et demie à Contador. Mais il est remonté à la 4e place du classement général, à 4 min 14 sec du maillot rose, derrière le coureur du Costa-Ricar Andrey Amador (à 3 min 36 sec).

Kiryienka, 33 ans, s’est imposé pour la troisième fois dans le Giro, pour la première fois dans un contre-la-montre. Il s’est classé dans les quatre premiers des derniers championnats du monde de la discipline (3e en 2012, 4e en 2013 et 2014).

Dimanche, le Giro rejoint Madonna di Campiglio, terme de la 15e étape longue de 165 kilomètres à partir de Marostica. L’arrivée est jugée sur les hauteurs de la station, après une montée de 15,5 kilomètres à 5,9 %.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une