S'identifier S'abonner

Corruption à la Fifa: Michel Platini «dégoûté» demande à Blatter «de démissionner»

Le président de l’UEFA a rencontré le président de la Fifa ce jeudi matin à Zurich.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

Michel Platini, président de l’UEFA, a indiqué avoir demandé à Joseph Blatter, président de la Fifa, «  de démissionner » jeudi lors d’une réunion des présidents de Confédérations à la veille de l’élection présidentielle de la Fifa à Zurich.

«  Je lui ai demandé de démissionner, assez c’est assez. Sepp Blatter m’a écouté, mais il m’a dit ‘non, c’est trop tard’. C’est dommage », a expliqué à la presse Platini, qui a appelé à voter pour le challenger du président sortant, le Prince jordanien Ali bin Hussein.

Le premier ministre Britannique David Cameron s’est lui aussi prononcé en faveur de la démission de Sepp Blatter.

« Changer de président pour changer la Fifa »

Platini, qui s’est dit «  dépité, écœuré » par la situation à la Fifa, a souligné que «  changer de président était la seule façon de changer la Fifa ».

Il a assuré qu’«  une très grande majorité des fédérations européennes va voter Ali » vendredi à l’élection présidentielle.

>>> Lire aussi : L’élection présidentielle à la Fifa sera-t-elle reportée ?

« Blatter peut être battu »

«  Avant les événements de cette semaine, peut-être pas, mais maintenant avec ce qui s’est passé, je pense que Blatter peut être battu », a souligné l’ancien meneur des Bleus.

«  D’un côté, il y a le foot, ça s’appelle l’UEFA, de l’autre, j’ai mal au ventre quand ça arrive, il y a des problèmes à la Fifa », a-t-il poursuivi.

«  La Fifa, c’est la maison mère, où tous les règlements sont faits. Comment voulez-vous que les fans du monde entier respectent les statuts de la Fifa si les gens qui les font ne sont pas respectables ? », a ajouté le patron du foot européen.

Une réunion « entre Européens »

Par ailleurs, l’Anglais David Gill, membre de l’UEFA, a indiqué que si Blatter était réélu vendredi, il ne prendrait pas son futur siège de vice-président de la Fifa en signe de protestation.

«  Nous aurons une réunion entre Européens, à Berlin, dans le cadre de la finale de la Ligue des champions le 6 juin, pour voir si d’autres (au sein de l’UEFA) que David Gill ne veulent pas siéger aux côtés de Blatter s’il est réélu, mais ça, je ne le souhaite pas, mais je suis à leur écoute », a développé Platini. «  Et d’ailleurs, je dis à David Gill : ‘attends le 6 juin’».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP