La panne chez Belgocontrol «n’est pas liée à des problèmes de financement», assure Galant

L’espace aérien belge est resté fermé durant plus de 4 heures ce mercredi.

Temps de lecture: 2 min

La panne d’électricité survenue dans le centre de contrôle de Belgocontrol n’a aucun lien avec les problèmes financiers que connaît l’organisme de gestion du trafic aérien belge, a assuré jeudi la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, en réponse à de nombreuses questions à la Chambre.

Plusieurs jours nécessaires pour être à 100 %

Depuis mercredi à 21h30, le centre de contrôle est opérationnel avec une capacité de 75%. Plusieurs jours seront nécessaires pour revenir à une capacité de 100%.

«Néanmoins 75% de capacité permettent d’opérer l’ensemble des vols même si certains retards sont toujours possibles», a précisé Mme Galant.

Les causes de la panne sont toujours inconnues. Un expert extérieur a été désigné. Il a commencé ses travaux jeudi matin. Un rapport d’enquête sera établi afin de déterminer les causes et d’éventuellement responsabilités. Un audit interne est également en cours et un rapport d’incidence doit être remis dans les 72 heures à la «Belgian Supervisory Authority» (BSA).

>>> A lire : Retour (presque) à la normale à Brussels Airport

Les systèmes de protection électriques endommagés

«Sur base des rapports d’enquête attendus dans les prochains jours, je veillerai à ce que toute la clarté soit faite sur le problème qui s’est posé et que les mesures correctrices appropriées soient implémentées le plus rapidement possible afin d’éviter que ce genre d’incident ne se reproduise», a encore dit Mme Galant.

La panne est survenue à la suite d’une surtension électrique lors d’une vérification mensuelle du bon fonctionnement des systèmes d’alimentation de secours. La surtension a endommagé les systèmes de protection électrique du centre de contrôle. La tour de contrôle n’a pas été touchée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une