La Wallonie annonce la fin des sacs en plastique

Le ministre Carlo Di Antonio annonce une proposition au gouvernement.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas la première fois que leur fin prochaine est annoncée. Et s’ils résistent à ceux qui veulent leur disparition, les sacs en plastique à usage unique ressemblent toujours davantage à des condamnés en sursis. Devant le parlement wallon, cette semaine, le ministre de l’Environnement, Carlo Di Antonio (CDH), a réaffirmé qu’il en voulait la fin.

Fin avril, le Parlement européen a approuvé une proposition de directive visant à réduire de 80 % les sacs jetables à l’horizon 2025. Alors que le Belge « consommerait » encore 200 de ces sacs non biodégradables de moins de 50 microns d’épaisseur par an (environ la moyenne européenne), la directive propose deux options aux Etats européens. Soit ils font passer le nombre de sacs utilisés à 90 fin 2019 et à 40 fin 2025. Soit, ils rendent payants les sacs en plastique légers non biodégradables d’ici fin 2018. Les Etats membres doivent transposer la directive avant fin 2016.

Actuellement, estime la Commission européenne, plus de 8 milliards par an de ces sacs finissent en déchets sauvages. En se décomposant, ils disséminent de grandes quantités de microparticules plastiques dans la nature.

Marchés et petits commerces

Selon Comeos, la fédération de la distribution, l’autorégulation du secteur a pourtant déjà permis une réduction de 86 % de l’utilisation de sacs jetables dans ses magasins. « L’engagement volontaire est donc efficace », dit-on. Mais l’ensemble du commerce de détail n’est pas couvert par cet effort. Le sac jetable reste très en vogue dans les petits commerces et sur les marchés.

Di Antonio veut aller plus loin. « Les mesures prises n’ont jusqu’à présent pas conduit à une disparition complète des sacs en plastique fins dans les commerces de détail. Je veux pourtant limiter l’utilisation des sacs plastique à un strict minimum. Leur utilisation doit relever de l’exception », indique-t -il. Le ministre proposera « tout prochainement » au gouvernement wallon une adaptation du décret relatif aux déchets en vue d’interdire la distribution des sacs de caisse légers en plastique. En 2014, il avait annoncé sa volonté d’en venir à bout en 2019. A terme, les seuls sacs qui pourront être autorisés seraient donc les sacs réutilisables et les sacs en papier.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une