Interpol a identifié 4.000 djihadistes étrangers actifs principalement en Irak ou en Syrie

Temps de lecture: 1 min

Interpol a identifié plus de 4.000 combattants étrangers ayant rejoint les groupes djihadistes dans des zones de conflit, principalement en Irak ou en Syrie, a annoncé mercredi son secrétaire général, Jurgen Stock, à Barcelone.

«En septembre 2014, moins de 900 combattants terroristes étrangers avaient été identifiés par Interpol. Aujourd’hui, moins d’un an plus tard, plus de 4.000 profils sont disponibles dans notre base de données», a-t-il déclaré.

Le secrétaire général de l’organisation policière internationale a fait ces déclarations à l’ouverture à Barcelone, d’une rencontre internationale réunissant les différents corps de police collaborant avec Interpol afin d’améliorer la coopération en matière de lutte antiterroriste.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une