Pour Washington, la lutte anti-EI nécessiterait «une génération ou plus»

Temps de lecture: 1 min

Le groupe Etat islamique (EI) représente une «menace mondiale» et il faudra «une génération ou plus» pour en venir à bout, a dit mercredi le coordinateur américain de la coalition qui lutte contre cette organisation jihadiste en Irak et en Syrie.

Le général John Allen, qui s’exprimait lors d’un forum à Doha, a prévenu que le combat contre l’EI nécessiterait «une longue campagne», et que si le groupe ultraradical sunnite n’était pas vaincu, il pourrait «mettre en péril les progrès de l’humanité».

«Vaincre l’idéologie de Daech (un acronyme de l’EI en arabe) pourrait prendre une génération ou plus», a-t-il dit. «A une époque où nous sommes plus en interconnexion que jamais, Daech est une menace mondiale».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une