La Belgique s’offre un succès de prestige face à la France: 3-4!

Deux nouveaux buts pour Fellaini, une frappe de mule de Nainggolan et un penalty d’Eden Hazard permettent aux Diables rouges de repartir du Stade de France avec une belle victoire.

Temps de lecture: 3 min

Un début de match pas forcément à l’avantage des Diables, mais une première mi-temps achevée sur le score flatteur de 2-0, il n’y avait finalement pas grand-chose à redire sur les 45 premières minutes livrées par les hommes de Marc Wilmots. Solides derrière, et ultra-réalistes devant, Benteke mis à part, les Diables étaient toutefois, il faut le reconnaître, plus que bien payés avec ce double avantage au marquoir. D’autant plus si l’on prenait la peine de se souvenir que le premier but de cette folle soirée était entaché d’une position de hors-jeu de Marouane Fellaini.

Un arbitrage à deux vitesses

L’arbitrage de Mr Mario Strahonja, n’aura pas fini de faire jaser dans les couloirs du Stade de France. Quelques minutes plus tard un attentat de Tremoulinas sur Mertens restera impuni avant que Yohan Cabaye, en position de dernier homme, n’arrête fautivement et volontairement Eden Hazard alors que le nouveau capitaine des Diables s’en allait seul vers le but d’Hugo Lloris.

Si le portier de Tottenham avait évité la confrontation avec Hazard, il ne pourra rien dans son deuxième duel avec Marouane Fellaini. Parfaitement servi par Toby Alderweireld, le joueur de Manchester United s’en allait planter son deuxième but de la soirée, son 14ème sous la vareuse nationale. De quoi confirmer son statut de meilleur buteur des Diables en activités.

Des Diables en roues libres

On pensait avoir tout vu en première mi-temps, c’était sans compter sur les dix premières minutes complètement folles de la seconde période. Deux penaltys légers, sifflés et transformés par Valbuena puis Hazard, mais surtout une frappe de mule de Radja Nainggolan dès la reprise. Dans le plus pur style maison, le médian de la Roma signait le troisième but des Diables, sans aucun doute le plus beau, pour porter le score à 0-3. Un score qui parlera aux plus de 25 ans, mais que l’arbitrage toujours aussi surprenant de Mr Strahonja ne tardera pas à faire évoluer. La réduction du score de Mathieu Valbuena sera directement suivie d’un quatrième but d’Eden Hazard. Un boulet de canon de Romelu Lukaku venu fouetter la transversale aurait encore pu alourdir le marquoir. Il n’en sera finalement rien. Mais alors rien du tout.

Le retour de bâton

La valse des changements débutera et avec elle la rébellion française. Avec les montées au jeu de Carrasco, Dembélé, Chadli et même Dendoncker, Wilmots décidait de faire tourner. Didier Deschamps en faisait de même avec les apparitions de Fekir, Payet ou encore Ntep. La fin de match totalement débridée permettra aux Bleus de réduire le score dans les arrêts de jeu grâce à des réalisations de Nabil Fekir puis Dimitri Payet. Score finale : 3-4 ! Les Diables tiennent un succès de prestige, mais se seront finalement fait peur jusqu’au bout. Dans la plus pure tradition belge.

La composition des Diables au coup d’envoi :

Courtois, Alderweireld, Denayer, Lombaerts, Vertonghen, Nainggolan, Witsel, Fellaini, Mertens, Hazard, Benteke

La composition des Bleus au coup d’envoi :

Lloris – Sagna, Varane, Koscielny, Tremoulinas – Sissoko, Cabaye, Matuidi – Valbuena, Giroud, Griezmann

Suivez le match sur mobile et tablette

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une