Rémi Gaillard banalise l’agression sexuelle dans sa nouvelle vidéo

« C’ est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui ». Le motto de Rémi Gaillard, comique français abonné aux vidéos provocatrices, n’a jamais semblé autant coller au personnage.

Déjà épinglé par les internautes en 2014 avec « Free sex », une vidéo théoriquement comique dans laquelle on pouvait le voir mimer des actes sexuels à quelques mètres de femmes dans des lieux publics, Rémi Gaillard – qui n’a visiblement rien appris – récidive.

► Lire aussi : Rémi Gaillard, la blague de trop ?

Dans la vidéo «Dog», le Français, déguisé en chien, mime une levrette sur une femme installée sur sa serviette de plage.

Certains argueront que la jeune femme a ensuite accepté que le comique conserve la séquence, et qu’elle était consentante. Sauf que prise par surprise, la femme ne peut consentir, rappelle à juste titre le site Madmoizelle.com. Et que cette vidéo continue à alimenter l’idée que l’on peut harceler sexuellement – en toute impunité – les femmes.

L’intéressé, très actif sur les réseaux sociaux, a réagi à la polémique avec sa finesse habituelle.

Sur le même sujet
Agression sexuelle