Pension à 67 ans: le gouvernement renonce, à ce stade, au passage en force

En conférence des présidents (les chefs de groupe parlementaire) à la Chambre, il a été convenu de ne pas tenir une séance au finish sur le projet de loi pensions, comme la majorité l’avait souhaité. Elle renonce. Daniel Bacquelaine, ministre des Pensions va présenter le projet en commission aujourd’hui, mais il n’y aura pas de débat dans la foulée, ni de vote. On en revient donc à une procédure parlementaire « normale ».

L’opposition a protesté en effet et obtenu gain de cause sur ce point. Une nouvelle conférence des présidents aura lieu mardi à midi pour faire le point à nouveau sur la suite des opérations. A l’issue de la réunion des chefs de groupe, Laurette Onkelinx juge que l’on a évité l’« abus de pouvoir », soit le passage en force de la majorité sur son projet pensions.