La pension à 67 ans: les chiffres clés

La Chambre a entamé ce lundi l’examen du projet gouvernemental de réforme des pensions et d’allongement des carrières. C’est le début de quatre semaines de débats qui s’annoncent animés tant le projet suscite de vives réactions et s’attaque à un des tabous de notre société.

► A lire: Pension à 67 ans: le gouvernement renonce, à ce stade, au passage en force

Afin de permettre à ses lecteurs de disposer des éléments clés du débat, Le Soir consacre un dossier spécial à cette réforme. II dresse un état des lieux de la situation actuelle et décrit les différents changements annoncés.

La mesure phare que tout le monde a en tête: retarder l’âge légal de la retraite à 66 ans en 2025 puis à 67 ans en 2030. Certains tirent la langue à la perspective de devoir travailler jusqu’à 67 ans. D’autres cauchemardent à l’idée de s’arrêter et se verraient bien mourir au travail, comme l’illustre une série de témoignages.

► Voir notre portfolio: A 67 ans, ils témoignent...

C’est que le monde des plus de 65 ans est très hétéroclite. Quelques infographies rappellent la diversité des situations que ce soit au niveau de l’instruction, des conditions de logement, de la santé mentale et physique…

► A lire: notre dossier «Tout ce qu’il faut savoir sur la pension à 67 ans»