Est-ce que le futur doit être technologique pour coûter moins cher?

Selon le proverbe chinois « La course entre la technologie et l’humain est déjà gagnée par la vie », remettre de la vie ça rapporte beaucoup plus.

Les alarmistes, les collapsologues et les catastrophistes nous annoncent bien des bouleversements de la Biosphère. Ils nous confirment tous, ou presque, qu’en aussi peu de temps, nous avons pu mettre à mal le seul endroit connu dans l’Univers ou la Vie peut prendre place : la Biosphère. L’homo-economicus est ciblé par tous. Il ne peut plus l’ignorer, il doit revoir son mode d’organisation. Qu’attendons-nous pour aller vers la vie, une vie de qualité ? Les règles de notre système économique, politique, social, basées sur la compétition sont dépassées, et concernent un paradigme de société en fin de cycle.

Heureusement, un mouvement est enclenché, déjà 25 % de la population est en changement (site des creatifsculturels.be) et quitte le système de compétition pour d’autres valeurs.

Le nouveau système arrive avec ces chiffres éloquents :

1. Le maraîchage bio  : produit 40 fois plus d’un hectare de céréales chimiques pour l’alimentation bovine. 80.000€/ha de chiffre d’affaires au lieu de 2.000€.

2. La maison en terre crue  : coûte environ 2 fois moins qu’une maison technologique, est écologique et utilise des matériaux locaux, et peut être passive si bien conçue.

3. La prévention et l’éducation-santé  : 1€ investi diminue le curatif et les soins d’au moins 10€.

4. Le coaching santé holistique post-traitement de cancers  : diminue de 50 % les récidives.

5. L’intelligence collective  : à l’heure d’une hypercompétition sur la productivité des ressources humaines, l’activation de méthodes de management et créativité par intelligence collective est enfin prouvée, et rapporte en retour sur investissement de 10 % à 1 sur 100 (dépendant des sujets abordés).

6. Produits financiers éthiques, durables et intelligents  : à rendement égal, ils amènent une valeur ajoutée sociale, sociétale, environnementale non chiffrée mais bien réelle.

7. L’Organisation Organique, basée sur la coopération et non la compétition  : exemples. En 7 ans Buurtzorg a pris 70 % des parts de marché aux Pays-Bas. Google, Facebook et Zappos, Interface et Desso sont des exemples éloquents de l’efficacité du collaboratif.

À chaque fois le même principe : amener plus de vie, avec ou sans l’aide de la technologie. Les retours sur investissements sont démultipliés et captés dans les systèmes humains locaux, alors que la vente d’outils technologiques siphonne la valeur ajoutée vers les fournisseurs – souvent localisés dans d’autres pays.

Redonnons du sens à notre Vie sur Terre en retrouvant Pourquoi nous sommes sur cette planète. Retrouvons le bonheur en sachant chacun Comment nourrir et protéger la Vie. Augmentons nos potentiels par le savoir, les échanges, et les opportunités de partenariats par nos réseaux. La valeur ajoutée humaine rapporte vraiment plus que la technologie. La technologie d’accord, mais au service de la vie, des humains, et pas l’inverse.

Et vous, dans votre métier, comment pouvez-vous amener plus de vie ?

www.setthenewgame.com

Sur le même sujet
Services financiersPays-Bas