De nombreux retards sur le rail belge: la canicule est en cause

Des retards en pagaille. Le trafic de la SNCB est toujours fortement perturbé ce mercredi soir. Des retards de 10 à 15 minutes et jusqu’à deux heures dans les cas extrêmes, ont été constatés sur de nombreuses lignes du pays. Et la canicule n’est pas étrangère à ces embarras de circulation.

«  On a pas mal de problèmes liés aux fortes chaleurs », confirme un porte-parole d’Infrabel au Soir. Explications : « Quand le soleil tape fort, comme cela a été le cas aujourd’hui, la température est de 10 ºC supérieure au niveau du rail. Avec des températures de 50 ºC, le métal a une propension à se dilater, d’environ 7 cm tous les 100 mètres. » Conséquence ? « Le rail ‘serpente’, explique Infrabel. Il a tendance à sortir de la place qui doit être la sienne. »

Et ce n’est pas le seul souci causé par la chaleur : « Les boîtiers électroniques, qui sont en principe blancs et prévus pour refléter les rayons du soleil, sont souvent tagués en couleur, notamment en milieu urbain. Du coup ils deviennent de ‘mini-fours’ qui dépassent les 50 voire les 70ºC… Les systèmes informatiques n’ont pas apprécié. » Les équipes d’Infrabel passent donc de boîtier en boîtier pour constater et réparer les problèmes.

« On n’aura pas de vue claire sur tous ces problèmes avant demain », regrette le porte-parole.

A lire : Record de température: le 1er juillet le plus chaud depuis 1901

D’autre part, en gare de Vilvorde, un « gros incident » s’est produit ce mercredi. « Une rupture de caténaire, sans doute aussi due à la chaleur », même si l’enquête doit le démontrer. Un incendie s’est déclenché et les pompiers ont dû intervenir. Cet incident a causé l’arrêt de la ligne Schaerbeek-Vilvorde.

► Retrouvez le détail des retards, ligne par ligne, sur le site de la SNCB

Sur le même sujet
CaniculeMétéo