Accueil

Le gouvernement wallon demande officiellement au Fédéral l’abandon du vote électronique

Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement wallon demande officiellement aux autorités fédérales l’abandon du vote électronique en Wallonie, a indiqué jeudi le ministre-président Paul Magnette. Il répond ainsi au ministre de l’Intérieur Jan Jambon, qui avait montré sa disponibilité à respecter ce souhait, mais avait dit ne pas encore avoir reçu d’information officielle des Régions sur leur choix.

Le gouvernement wallon transmettra aux autorités fédérales la résolution adoptée par le parlement wallon le 3 juin demandant l’abandon du vote électronique. M. Magnette rappelle les critiques en termes de démocratie, de transparence, de contrôle et d’utilisation par certains publics, en plus des pannes et bugs constatés récemment, ainsi que du coût élevé du système. Les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Finlande ou encore la Norvège y ont aussi renoncé ou font marche arrière.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une