Des Turcs manifestant contre la Chine agressent des Sud-Coréens

Temps de lecture: 1 min

Des nationalistes turcs manifestant contre la politique de la Chine à l’encontre de la minorité musulmane ouïghour ont agressé samedi un groupe de touristes sud-coréens au coeur de la vieille ville d’Istanbul, les prenant pour des Chinois. Des centaines de manifestants défilaient à proximité du Palais Topkapi, résidence du sultan ottoman de 1465 à 1853, afin de protester contre les restrictions dont feraient l’objet les Ouïghours, selon les médias turcs, en plein mois de jeûne du Ramadan. Certains d’entre eux s’en sont alors pris à des touristes sud-coréens devant le Palais Topkapi, aux cris d’«Allah Akbar». La police s’est portée au secours des touristes en lançant des gaz lacrymogènes contre les manifestants, membres du parti d’action nationaliste (MHP).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une