Ralph & Russo et Giambattista Valli: la romance à Paris

Lundi, la romance était à la fête à Paris avec Ralph & Russo et Giambattista Valli, qui ont livré leurs collections automne-hiver 2015.

Temps de lecture: 2 min

La maison de couture britannique Ralph & Russo ouvre la marche avec une escapade enchantée et old school au pays des contes de fées. Au coeur de la collection : une série de robes sublimes et scintillantes.

Des volumineuses créations de bal en soie aux romantiques jupes droites à volants, tout est furieusement féminin.

La directrice artistique Tamara Ralph s'amuse avec les volumes, tantôt de façon audacieuse, tantôt de façon subtile. Elle contrebalance les structures bouffantes en utilisant d'espiègles couches de mousseline qui apportent du mouvement à des pièces recouvertes de broderies.

Les silhouettes étroites sont garnies de capes en plumes d'autruches ou de fines épaulettes pour davantage de volume. Une série de gracieuses combinaisons façon seventies permet de conserver une certaine modernité.

Mousseline, dentelle de Chantilly : les textiles sont riches. Perles de verre, brocart et fourrure viennent parfaire l'esthétique. La palette de couleur, elle aussi, s’avère exquisément royale. Elle comporte de très élégantes nuances de blanc, de crème et de rosés, ainsi que de douces couleurs métalliques et cuivrées.

Ambiance contemporaine et florale chez Valli

L'ambiance se veut plus contemporaine chez Giambattista Valli où des vestiges de romance se glissent dans les volumineuses jupes et dans les robes garnies de tulle en cascade.

Ailleurs, de jolies minirobes revêtent un aspect grandiose grâce à l'ajout de longues traines et les tops s’agrémentent de volants retombant jusqu'à la cheville.

Au milieu des gracieuses maxi-robes et des tuniques de déesses grecques apparaissent des pantalons de dentelle à la coupe étroite, des mini-jupes droites et des smokings minimalistes, très frais.

La maison italienne prouve son goût pour les délicats motifs floraux, colorés de rose, de noir, d'argenté ou de crème. Encore une fois, un contraste apparait avec l'acidité de l'orange, du jaune moutarde et du vert émeraude, une once de psychédélisme dans cette douce présentation.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une