Tour de France: contrôles antidopage nocturnes possibles annonce l’UCI

Temps de lecture: 1 min

Il y a une possibilité de contrôles antidopage nocturnes sur le Tour de France 2015, assure Brian Cookson, président de l’Union cycliste internationale (UCI), dans les colonnes du Monde daté du mercredi 8 juillet. « C’est une possibilité. Aucune équipe ne doit penser qu’elle pourra s’en sortir à ce niveau-là », explique le président de l’UCI dans le quotidien français.

Le nouveau code mondial antidopage, en vigueur depuis le 1er janvier 2015, autorise en effet de contrôler « tout sportif en tous lieux en tous moments ». Sur le Tour de France, c’est l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) qui, par le biais d’une convention avec la Fondation antidopage du cyclisme (CADF), émanation de l’UCI, est chargée des contrôles. Or, la transcription du nouveau code n’est toujours pas effective en France, rendant délicats de facto des contrôles nocturnes.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une