Burundi: le parti présidentiel remporte 77 des 100 sièges à l’Assemblée nationale

Temps de lecture: 1 min

Le parti au pouvoir au Burundi (CNDD-FDD) a remporté 77 des 100 sièges à l’Assemblée nationale, lors des législatives controversées qui ont ouvert le 29 juin les élections générales burundaises, a annoncé mardi la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

La coalition d’opposition des Indépendants de l’Espoir, menée par les opposants Agathon Rwasa et Charles Nditije, s’est vue attribuer 21 sièges. La coalition avait décidé de boycotter le scrutin, mais la Céni a affirmé n’avoir jamais reçu de requête formelle demandant le retrait des listes de ses candidats. Les deux sièges restants sont allés à un parti allié au CNDD-FDD, l’Uprona.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une