Attentat à la bombe à Zaria dans le nord du Nigeria: au moins 25 morts

Temps de lecture: 1 min

Au moins 25 personnes ont été tuées et 32 blessées mardi dans l’explosion d’une bombe attribuée aux islamistes de Boko Haram dans des bureaux de l’administration locale à Zaria, dans le nord du Nigeria. « L’engin explosif, très vraisemblablement porté par un kamikaze, a explosé dans les locaux administratifs du district et provoqué la mort de 25 personnes, dont un enfant de deux ans », a indiqué le gouverneur de l’Etat de Kaduna, Nasir Ahmad el-Rufai, qui avait fourni un premier bilan de 20 morts. 32 personnes ont également été hospitalisées, a-t-il ajouté.

La bombe a explosé vers 09H00 (08H00 GMT) au moment où des instituteurs et d’autres fonctionnaires faisaient la queue pour subir des contrôles d’identité, selon des témoins. En l’absence de revendication, les soupçons se portent sur Boko Haram, très actif dans la région.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une