Roumanie: Victor Ponta reprend la tête du gouvernement

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre roumain Victor Ponta, poursuivi pour corruption, a repris jeudi les rênes du gouvernement après environ un mois passé en Turquie pour raisons de santé. Victor Ponta, 42 ans, était discrètement parti à la mi-juin en Turquie pour y subir une opération à un genou. Depuis, il communiquait sur son état de santé ou commentait l’actualité roumaine via des messages sur son compte Facebook.

Le départ de M. Ponta pour la Turquie était intervenu un peu plus d’une semaine après le lancement par le Parquet anti-corruption (DNA) de poursuites pénales contre lui pour faux, complicité d’évasion fiscale et blanchiment du temps où il était avocat. Le DNA le soupçonne aussi de conflit d’intérêts dans l’exercice de ses fonctions de Premier ministre. Les procureurs n’ont toutefois pas pu lancer de poursuites sur ce volet car le parlement, où la majorité de centre gauche de M. Ponta dispose d’une confortable majorité, a refusé de lever son immunité parlementaire.

Ses déboires avec la justice ont provoqué une nouvelle crise politique dans le pays, l’un des plus pauvres de l’Union européenne.

Victor Ponta clame son innocence. Il a refusé de démissionner comme l’a demandé le chef de l’Etat et l’opposition et promis de fournir aux procureurs tous les documents requis.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une