Droits humains vs multinationales: «Les États européens ne veulent pas d’un traité contraignant»