Somalie:22 morts dans des attaques de deux hôtels de Mogadiscio

Temps de lecture: 1 min

Les attaques menées simultanément vendredi dans deux hôtels de la capitale somalienne de Mogadiscio ont fait 22 morts, selon un nouveau bilan communiqué samedi par un ministre. Les attaques ont été revendiquées par les militants islamistes shebab, qui ont indiqué avoir choisi les cibles pour leur popularité auprès des officiels du gouvernement et des diplomates.

A l’hôtel Weheliye et à l’hôtel Siyad, deux établissements hautement surveillés et très fréquentés par les hommes d’affaires, les fonctionnaires et les parlementaires, cinq civils et cinq gardiens de sécurité sont décédés dans les attaques, selon le ministre de la Sécurité intérieure Abdirizak Omar Mohamed.

Par ailleurs, 12 combattants shebab ont été tués dans les échanges de tirs, ce qui porte le nombre total de morts à 22.

Toujours selon le ministre, les forces locales et les gardes privés ont réussi à «déjouer» l’assaut de l’hôtel Weheliye, abattant tous les assaillants avant qu’ils ne parviennent à y entrer. A l’hôtel Siyad en revanche, les forces spéciales somaliennes entraînées par les Etats-Unis (appellées Gaashaan ou Shield) ont eu besoin de près de trois heures pour mettre fin au siège, qui avait été précédé d’un attentat-suicide à la voiture piégée, devant l’hôtel.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une