La présidence de Bosnie «condamne» fermement les incidents de Srebrenica

Temps de lecture: 1 min

La présidence de Bosnie a fermement condamné samedi les jets de pierres qui ont forcé le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic à quitter les commémorations du massacre de Srebrenica.

Dans un communiqué, la présidence tripartite à Sarajevo « condamne dans les termes les plus vifs l’attaque d’aujourd’hui et exprime ses profonds regrets ». Tout en saluant la présence de M. Vucic aux cérémonies du 20e anniversaire du massacre de quelque 8.000 hommes et garçons musulmans par les forces serbes de Bosnie, elle promet en outre une enquête pour identifier rapidement les auteurs des violences de samedi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une