Accueil

Le gouvernement veut revoir la recette de la mayonnaise

Le fédéral travaille sur une nouvelle « loi mayonnaise ».

Temps de lecture: 1 min

Les autorités comptent adapter prochainement la « loi mayonnaise », le texte qui définit légalement la composition d’une des sauces les plus populaires du pays. Un arrêté royal établit ainsi que la mayonnaise est composée d’au moins 80 % de graisse et de 7,5 % de jaune d’œuf, au grand dam des producteurs pour lesquels la recette pourrait contenir moins de matières grasses, rapportent De Morgen et Het Laatste Nieuws.

« La situation n’est plus tenable », explique Nicolas Courant, porte-parole de la Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire. « Nos producteurs sont victimes d’une discrimination. Leurs concurrents étrangers sont autorisés à commercialiser des mayonnaises contenant moins de graisse. Ils peuvent ainsi répondre à une demande en sauce contenant moins de calories. »

Les fabricants belges de sauces désirent adapter au plus vite cet arrêté royal qui date d’une soixantaine d’années. Mais les organisations de consommateurs craignent quant à elles qu’une législation plus souple n’altère la qualité de la sauce.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La Une Le fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une