Un proxénète bruxellois placé sous mandat d’arrêt pour détention de stupéfiants

Un homme, détenu depuis fin 2014 et qui avait été condamné en juin à sept ans de prison pour avoir organisé avec ses trois frères un réseau de prostitution dans le quartier Alhambra à Bruxelles, a fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour détention de stupéfiants, a indiqué jeudi le porte-parole du parquet de Bruxelles, confirmant une information parue dans le quotidien la Dernière Heure (DH). L’article en question lie ce nouveau chef d’inculpation aux trois arrestations lors d’une transaction de 15 kg de cocaïne à l’hôtel Sheraton, communiquées par la police judiciaire fédérale (PJF) mercredi de la semaine dernière. Le parquet de Bruxelles ne confirme pas, mais n’infirme pas non plus, le lien fait avec l’affaire du Sheraton.

Parmi les trois personnes arrêtées qui sont suspectées d’appartenir à une organisation criminelle active dans la vente d’armes et de cocaïne figure un Belge d’origine turco-albanaise âgé d’environ 60 ans, aux commandes d’un établissement horeca à Schaerbeek, à proximité de l’avenue Rogier.

Lors de la transaction, certains suspects était armés de calibre 9 mm. Des perquisitions ont été effectuées. La section Patrimoine de la PJF de Bruxelles a pris des mesures pour saisir des biens du clan. L’enquête ouverte depuis deux ans se poursuit pour remonter et démanteler le reste de cette organisation.