La mémoire en examen

La seconde session d’examens démarre bientôt. Savoir comment fonctionne sa mémoire est une des clés de la réussite.

Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

En cette fin du mois du juillet, les étudiants dans le supérieur commencent à se ronger les ongles, à serrer les dents la nuit et décomptent avec angoisse les jours qui les séparent de leur premier examen de deuxième session. Si la majorité reste cloîtrée chez elle en mode moine copiste, d’autres ont décidé de se rendre dans des cours de soutien ou des blocus organisés. La Student Academy, située juste en face de l’ULB, propose aux jeunes des blocus avec des professeurs, mais aussi une formation sur le fonctionnement de la mémoire. Une manière pour eux de mieux comprendre le mécanisme de leur cerveau.

Durant cette soirée de formation, ils sont une douzaine à avoir fait le déplacement. Ils sont en droit, en médecine, à Solvay. Dès le début de la séance, Lola Van Lierde, cofondatrice de la Student Academy, leur demande les raisons de leur échec. « Je n’arrive pas à me concentrer », « je n’ai rien fait durant l’année », « je n’ai pas de méthode de travail » sont les réponses qui reviennent le plus souvent. « Les élèves qui ratent en première année d’université sont ceux qui réussissaient sans trop forcer dans le secondaire, précise Lola Van Lierde. Ce sont des bons élèves mais ils ne connaissent pas le fonctionnement de leur mémoire. »

La soirée se poursuit par un petit test. Chacun doit lire son syllabus durant 8 minutes et noter à chaque fois que son esprit vagabonde ainsi que la raison de ce manque d’attention. En moyenne, les étudiants seront déconcentrés entre 3 et 6 fois. « C’est tout à fait logique, rassure la formatrice. Le cerveau est perturbé par le contexte car il réagit d’abord aux informations prioritaires qu’il connaît contrairement au cours. Un bip qui annonce un message Facebook déconcentrera forcément. Le stress peut aussi déconcentrer la personne tout comme les pensées parasites. Mieux vaut donc se réserver un moment dans la journée pour faire ses courses ou appeler son copain que d’y penser en permanence. Le fait d’écrire ses pensées parasites permet de les identifier et donc d’évacuer la question pour une meilleure concentration. »

Après avoir accepté qu’on ne peut pas être concentré en permanence, reste à optimiser les moments d’études. « La mémoire est un phénomène complexe à court et long terme. Pour qu’une information passe du court au long terme, il y a deux critères : la fréquence de l’information et son utilité. »

Il faut entraîner le cerveau

Ainsi, une donnée qui sera répétée plusieurs fois durant 24 heures sera mieux retenue. Si la personne peut en plus faire des liens avec ce qu’elle connaît déjà, elle sera assimilée. « C’est pour cela que les étudiants en histoire réussissent mieux que ceux en droit qui n’ont jamais eu cette matière durant le secondaire. Ils n’ont rien de concret auquel se rattacher. »

Un pédagogue canadien a ainsi démontré que 30 minutes après un cours, 50 % de la matière est oubliée. Le lendemain, c’est plus de 60 % et un mois plus tard, c’est plus de 80 % de la matière qui est passée aux oubliettes. « Le cerveau est un muscle, donc plus vous l’entraînez et plus vous développez de bonnes dispositions à l’étude. Il est important d’étudier régulièrement durant l’année. L’idéal est de préparer le cours en décortiquant les concepts clés avant de s’y rendre puis de revoir la matière durant 30 minutes juste après. Ainsi, la fréquence est présente. »

Quant à l’utilité, il vaut mieux tenter de faire des liens entre les idées. Ainsi, étudier la table des matières et déterminer les éléments clés permettent de savoir où l’on va et à quoi cette matière va servir.

Enfin, chacun est différent. Certains apprendront plus facilement en se répétant le cours dans leur tête, d’autres en l’écrivant ou en tentant de photographier visuellement la page.

Une fois ces conseils assimilés, il ne reste plus qu’à faire un planning d’étude réaliste et repartir sur des bonnes bases pour l’année prochaine. Vous avez retenu la leçon ?

www.studentacademy.be

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une