Soyez plus rapide qu’Hercule Poirot

À la lecture des romans policiers d’Agatha Christie, une question obsède : « Qui est le meurtrier ? » Grâce à une formule mathématique dévoilée par The Guardian, vous pourrez découvrir le coupable avant la fin de votre lecture.

Enquête sur les meurtres d’Agatha Christie

À l’approche du 125ème anniversaire d’Agatha Christie, la chaîne de télévision, Drama, s’est penchée sur la question en analysant vingt-sept de ses quatre-vingt-trois romans. « Nous avons rassemblé des données incluant le nombre de mentions de coupables par chapitre, une «  analyse de sentiment » des mentions des coupables, les mentions des transports et plusieurs références croisées avec d’autres concepts clefs du roman. » explique Dominique Jeannerod, responsable de l’enquête, au Guardian.

Le sexe du délit

Lors d’un meurtre par étranglement, les hommes sont généralement responsables. Dans 75 % des cas, si l’enquête se déroule à la campagne, le coupable serait une femme. Il faut également tenir compte du type de transports utilisés et des liens qui unissent le suspect au tueur.

Voici une formule assez complexe qui vous permettra de mettre la main sur le meurtrier.

k : identité du tueur

l : type de langage utilisé à l’égard du tueur

n : nombre de mentions par nouveau roman (au fil des années)

s : lieu de l’intrigue

m : homme

f : femme

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour trouver, avant Hercule Poirot, les meurtriers qui peuplent les romans d’Agatha Christie.