Voici les centres qui pourront accueillir des demandeurs d’asile supplémentaires

Le gouvernement va créer des places d’accueil supplémentaires.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le conseil des ministres, qui s’est tenu ce jeudi par voie électronique, a abouti à un accord : 2.756 places supplémentaires seront créées pour accueillir les demandeurs d’asile arrivant en Belgique. « C’est notre devoir d’accueillir les demandeurs d’asile de façon humaine », a précisé le secrétaire d’Etat à l’Asile Theo Francken (N-VA) dans un tweet.

Une liste complète des sites qui pourraient accueillir rapidement ces nouvelles places a été constituée dans un souci de disponibilité des lieux. Sont concernés : les casernes Saint-Jean de Tournai, le quartier de Houthalen-Helchteren, le quartier Westakkers de Saint-Nicolas/Beveren-Waas, le quartier Asiat de Vilvoorde, et les casernes Saint-Laurent à Liège. Sont également repris sur cette liste les sites déjà actifs et qui peuvent être étendus : le centre Fedasil de Florennes, le centre d’accueil du Samu Social de Bruxelles et des places auprès de la Croix-Rouge et de Rode Kruis.

De plus, les centres de Holsbeek et de Woluwe-Saint-Pierre vont rouvrir.

Chaque bourgmestre a été contacté par le Secrétaire d’Etat afin de discuter de la situation et de répondre aux nombreuses questions qui se posent.

15 millions d’euros dans la réserve de Fedasil

Un budget de 15 millions d’euros a été approuvé par le Conseil des ministres afin de permettre la création de ces places d’accueil supplémentaires. « Pour cela, on fait appel aux réserves de Fedasil, l’agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile, prévues spécialement pour ce genre de situation de crise. Aucun budget supplémentaire n’a été demandé au gouvernement », a-t-il été précisé.

Certaines places seront opérationnelles dans deux semaines.

La carte interactive sur votre mobile

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une