Centrafrique: au moins 12 tués dans des affrontements entre milices

Au moins 12 personnes ont été tuées dans l’est de la Centrafrique, au cours de violences provoquées par une attaque de miliciens anti-balaka contre un campement d’éleveurs peuls, suivie de représailles menées par des ex-séléka, a indiqué à l’AFP jeudi une source de la gendarmerie locale.

Le renversement en mars 2013 du président François Bozizé par une rébellion à dominante musulmane, la séléka, a plongé la Centrafrique dans la plus grave crise de son histoire depuis son indépendance en 1960, déclenchant des tueries de masse entre communautés musulmanes et chrétiennes (notamment les milices anti-balaka).

Sur le même sujet
PolitiqueFrançois Bozizé