La Birmanie rejoint l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques

La Birmanie a rejoint l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), a annoncé vendredi cet organisme basé à La Haye, alors que le pays d’Asie du sud-est a été accusé à plusieurs reprises de produire ou d’utiliser de telles armes.

«La Birmanie est devenue aujourd’hui le 191ème Etat partie à la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC)», a indiqué l’OIAC, basé aux Pays-Bas, dans un communiqué.