Un journaliste brésilien tué par balles dans un studio de radio

Un journaliste a été tué de cinq balles dans son studio de radio, dans le nord du Brésil, a rapporté vendredi la police, qui soupçonne des motifs politiques.

Gleydson Carvalho, journaliste dans la ville de Camocim, dans l’Etat du Ceara (nord-est), a été tué jeudi midi à bout portant par un homme qui s’est enfui sur une moto conduite par un complice.

► Voir la vidéo

« Ils sont arrivés à la porte de la radio, ils ont dit qu’ils voulaient annoncer quelque chose, on leur a ouvert la porte, ils ont dit que c’était une agression et demandé qui était dans le studio (...) Immédiatement après, l’individu est entré et a exécuté Gleydson de trois balles dans la tête et deux dans la poitrine », a expliqué à l’AFP le responsable de la police Hebert Silva.

Un ingénieur du son présent dans le studio est sain et sauf.

Le meurtrier présumé, qui a été identifié, est recherché par les forces de sécurité dans une zone semi-désertique à proximité de cette ville de 65.000 habitants.

Jeudi soir, la police a interpellé deux proches du meurtrier présumé et saisi l’arme du crime.